Pompe à chaleur et chauffage : une solution deux-en-un pour vous chauffer en hiver

La pompe à chaleur comme mode de chauffage : foire aux questions. Connaissez-vous la PAC ? On s’interroge sur cette nouvelle technologie de chauffage et son intérêt pour les ménages en France.

Lorsque les températures baissent, la même question revient dans tous les foyers : comment chauffer cet hiver de façon économique ? Pour la sensation de confort, il est important d’avoir un dispositif de chauffage à chaleur douce avec une restitution homogène de la chaleur, mais comment l’obtenir à moindre coût et avec une facture de chauffage maîtrisée ? Plusieurs solutions ont émergé ces dernières années, avec les chaudières à condensation ou les poêles à pellets. Face à eux la pompe à chaleur s’impose comme la solution de chauffage moderne à énergie renouvelable.

Retrouvez tous les articles de la catégorie PAC - Guide ici.

pompe a chaleur chauffages

Se chauffer avec une pompe à chaleur

Cette solution de chauffage utilise un fluide frigorigène qui circule dans un circuit fermé. Ce fluide ou liquide caloporteur capte les calories, dispensées par le soleil, qui sont contenues dans l’air extérieur (aérothermie), le sol (géothermie) ou l’eau des nappes phréatiques. Il passe dans un échangeur de chaleur air / eau. Ensuite, le fluide passe dans l’échangeur du circuit de chauffage et cède les calories au circuit hydraulique de chauffage de l’habitation. La chaleur est donc diffusée via les radiateurs ou par plancher chauffant rafraîchissant et ventilo-convecteur pour les versions réversibles. Le fonctionnement repose sur le même fonctionnement que votre réfrigérateur avec le principe de chauffage thermodynamique.

En dehors de l’électricité servant à son fonctionnement, une pompe à chaleur air /eau, aussi appelée PAC air / eau, utilise les calories de l’air pour fournir une énergie gratuite ! Pour une PAC géothermique, la chaleur utilisée vient du sol. Toute l’année, l’air extérieur et le sol sont chargés en calories (plus ou moins en fonction de la saison pour les pac aérothermiques) et sera toujours disponible, sans évolution de son coût contrairement au gaz et au fioul. C’est un énorme avantage par rapport aux autres moyens de chauffage qui sont tributaires de l’offre et de la demande.

Dans la plupart des études, il est annoncé qu’il faut 1 kWh d’électricité consommé pour produire 3 kWh de chaleur avec ce système. Comparativement à une solution classique de chauffage électrique, et son taux de 1 kWh consommé pour 1 kWh de chaleur produite, le coût de l’énergie est donc bien inférieur.

Utiliser une PAC en chauffage central et climatisation

Il existe aussi des solutions de chauffage central, et c’est principalement là que les pompes à chaleurs prennent tout leur sens. Elles s’adaptent à toutes les installations. Vous pouvez les combiner avec votre plancher chauffant pour garder le confort d’une chaleur homogène et d’un chauffage basse température.
En dehors de la production de chauffage, une pompe à chaleur est aussi capable d’assurer la production d’eau chaude. Toujours avec le même principe d’utiliser les calories gratuites disponibles, grâce à l’unité extérieure, vous pouvez avoir une eau chaude sanitaire directement fournie par votre PAC. Là encore, faites des économies par rapport à un ballon électrique classique qui utilisera l’électricité pour faire chauffer une résistance, comme une bouilloire, pour obtenir la température d’eau désirée.
Lors du choix de votre système de chauffage, il est important de tenir compte des caractéristiques propres à votre région. Si vous habitez une zone très froide l’hiver, le volume de calorie disponible sera donc beaucoup plus faible que dans une zone plus chaude. Il en résulte une efficacité moindre pour la pompe à chaleur, qui sera alors obligée d’utiliser plus d’électricité via une résistance électrique pour compenser ce manque d’énergie disponible. Dans le cas des zones fréquemment touchée par les périodes de grand froid, l’utilisation d’une pompe à chaleur hybride ou d’une chaudière à granulés de bois en association avec une PAC permettent d’optimiser les performances de votre chauffage toute l’année.
Que se passe-t-il une fois que l’hiver est passé ? Si vous optez pour un système de pompe à chaleur réversible, vous pourrez rafraîchir votre logement en profitant de la même technologie et de ses nombreux avantages. Vous n’aurez pas besoin d’investir dans un système de climatisation onéreux qui engendrerait des travaux supplémentaires dans votre habitation, sans compter la perte de place. Cette fois, ce sont les calories présentes à l’intérieur de votre logement qui seront acheminées vers l’extérieur grâce au fluide caloporteur et à l’unité extérieure.

pompe a chaleur installation

L’entretien d’un chauffage par pompe à chaleur

Comme tout système de chauffage, une pompe à chaleur doit être entretenue et vérifiée régulièrement. Les propriétaires peuvent vérifier par exemple la pression du module hydraulique, la propreté de l’unité extérieu

re. Néanmoins, ces vérifications ne remplacent pas un entretien effectué par un professionnel qui effectuera en plus des contrôles.
En effet, un contrôle annuel d’étanchéité est obligatoire pour toutes les pompes à chaleur avec une charge en fluide frigorigène égale ou supérieure à deux kilogrammes. Ce contrôle est effectué lors de la visite d’entretien annuelle et doit être inclus dans votre contrat d’entretien ou de maintenance.

Les aides accordées lors de l’installation d’une pompe à chaleur

Le modèle, la puissance et les performances de la PAC sont des facteurs qui influencent le coût de votre projet de chauffage. L’installation d’une pompe à chaleur se fait par un installateur agréé. Privilégiez les professionnels Reconnu Garant de l’Environnement ou RGE, afin de bénéficier des aides, primes ou subventions. Il existe plusieurs façons de financer une pompe à chaleur, notamment avec des primes énergies et des subventions.

L’État a mis en place, MaPrimeRénov’, une aide financière pour la rénovation énergétique fonctionnant sur le principe d’une prime. L’ANAH (Agence Nationale de l'Amélioration de l'Habitat) dispose d’un programme nommé « Habiter mieux » qui aide à financer les travaux d’amélioration des performances énergétiques d’une habitation. L’État a aussi créé le Certificat d'Économies d'Énergie (CEE) pour favoriser la transition énergétique des particuliers.

Consultez aussi notre page dédiée à la PAC pour produire d'eau chaud sanitaire

Logo de la société De Dietrich Patientez s'il vous plaît...