Comparer les prix des chaudières gaz selon leur technologie

Chaque système de chauffage dispose d'une technologie différente, selon le combustible qu'il utilise et la performance énergétique attendue. Le type de chaudière va influencer le prix, le rendement et divers autres facteurs intéressants pour le consommateur tels que les économies d'énergie à long terme.

Quels sont les critères qui influencent le prix d'une chaudière gaz ?

Le prix d'achat d’une chaudière gaz dépend de :  

  • sa technologie : condensation ou basse température. La chaudière à condensation réutilise l'énergie produite par les fumées de combustion du gaz naturel. En condensant, la vapeur d'eau produit de la chaleur qui est renvoyée dans le réseau d'eau du circuit de chauffage. La chaudière gaz à condensation génère une eau entre 45 ° et 55 °. Un peu moins performante, la chaudière basse température, ou plus précisément gaz basse température, fonctionne avec des brûleurs qui chauffent l'eau pour un rendement moins élevé avec plus de gaz utilisé ; 
  • le positionnement de la marque et le modèle choisi : de nombreux modèles de chaudières existent et il convient d'examiner la qualité des composants et de la conception avant de se décider. Les marques reconnues garantissent durabilité et longévité ; 
  • la puissance : ce paramètre se calcule en fonction du volume d'air à chauffer mais aussi de la configuration des lieux. 

Bien construire son projet d’installation

L'installation d'une chaudière se planifie dans les détails en commençant par un audit et une étude sur place. Des choix sont faits concernant l'emplacement de l'appareil, les solutions à adopter pour l'évacuation des fumées et les raccordements. L'installation et la mise en service sont ensuite réalisées par des chauffagistes RGE qualifiés.  

Calculer le coût de l'équipement

Le budget à impartir est fonction du type de chaudière : chaudière au sol ou murale, chaudières classiques ou de dernière génération, etc. ainsi que des aides allouées par l'agence nationale ANAH ou d'autres organismes liés au dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE). Le devis délivré détaille le prix du matériel, des accessoires et les tarifs de la main d'œuvre.

Les critères liés à l'installation d'une chaudière gaz

L'installation d'une chaudière est conditionnée par différents paramètres dont l'espace disponible, les travaux à réaliser pour une bonne implantation ou encore l'arrivée du gaz. La chaudière peut alimenter un chauffage central seul ou un chauffage central avec un système de production d'eau chaude sanitaire (ECS). Dans ce dernier cas, la chaudière produit de l'eau chaude sanitaire de manière instantanée (échangeur à plaques) ou par accumulation (ballon).

Prévoir l'entretien d'une chaudière à gaz

L'entretien d'une chaudière gaz est obligatoire et doit avoir lieu une fois par an pour garantir la sécurité des occupants et assurer des économies d'énergie optimales. Un contrat d'entretien est généralement souscrit dès la fin des travaux avec la société qui a réalisé l'installation.

Quelles sont les aides au financement d'une chaudière gaz ?

Si les chaudières classiques restent moins chères à l'achat que les chaudières à condensation ou basse température, elles ne sont pas éligibles aux primes de rénovation thermiques et ne permettent pas de recevoir les nouvelles aides de l'État. Des performances énergétiques minimales sont demandées. 

Les différentes aides proposées lors d'une rénovation énergétique

Différentes aides financières sont proposées par l'État et plusieurs organismes pour aider les propriétaires, les locataires et occupants à titre gratuit à réaliser une rénovation énergétique :

  • Le crédit d'impôt a été remplacé par MaPrimeREnov qui permet d'obtenir, dès la fin des travaux, une aide définie selon le profil (en fonction des revenus du foyer) et de la nature des travaux.
  • L'éco prêt ou prêt à taux zéro : si votre installateur RGE est un mandataire Anah, un éco PTZ peut vous être accordé.
  • L'éco prime, à demander aux fournisseurs d'énergie. Son montant varie selon l'équipement installé et l'offre du fournisseur. Son montant est cumulable avec les autres aides.
  • Les aides financières de l'agence nationale de l'habitat, autres que MaPrimeRenov et inclues dans le pacte Énergie : Habiter Mieux.
  • Les subventions de la part des collectivités locales ou territoriales : des coups de pouce plus ou moins élevés qui varient selon les localités et complètent les aides précédentes. Les municipalités prennent par exemple en charge l'étude thermique.

Les avantages liés à la TVA

L'installation d'un appareil de haute performance énergétique tel qu'une chaudière gaz à condensation donne droit à certains avantages dont une TVA réduite.
Le taux de TVA appliqué en cas de remplacement d'un vieux modèle par une chaudière dont l'ETAS (efficacité énergétique saisonnière) est supérieur à 92 % est à 5,5 %. Si l'ETAS de la chaudière gaz installée est inférieure à 92 %, le taux de TVA applicable est de 10 %. Les chaudières à condensation installées dans le neuf (logements construits depuis moins de deux ans) sont facturées avec un taux de TVA normal (20 %).
Pour bénéficier de la TVA réduite, vous devez engager un installateur qualifié RGE, lui confier l'achat de la chaudière et sa mise en place.

Logo de la société De Dietrich Patientez s'il vous plaît...