L’entretien de votre chaudière gaz, vraiment important ou une simple formalité ?

En raison de ses nombreux économiques et écologiques, la chaudière à gaz fait l'unanimité. Néanmoins, l’entretien annuel de cet équipement est garant de votre sécurité et de sa performance. Découvrez le cadre légal, vos obligations et les détails de contrôle.

La chaudière à gaz est un mode de chauffage préféré par les français ; et ce n’est pas par hasard. Que ce soit une chaudière à gaz basse température ou à condensation, cet équipement s’est avéré particulièrement efficace pour chauffer son logement et produire de l'eau chaude sanitaire. Loin devant la chaudière fioul, cette solution offre des avantages économiques non négligeables. Néanmoins, l’entretien annuel de votre chaudière est un des facteurs clés garantissant sa performance.

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi et quelles sont vos obligations légales :

  1. Que dit la loi par rapport à l’entretien de la chaudière gaz ?
  2. Entretien annuel, que contrôler ?
  3. Combien coûte l’entretien d’une chaudière à gaz ?
  4. Comment éviter les pannes ? Nos conseils de bonne utilisation
entretien chaudiere gaz

Que dit la loi par rapport à l’entretien de la chaudière gaz ?

Pourquoi faire l’entretien de votre chaudière ?

Avoir une chaudière à gaz, c’est respecter un cadre réglementaire, car ce mode de chauffage, très efficace et économique, n’est pas sans risque. Une chaudière mal entretenue peut rejeter des polluants atmosphériques nocifs pour la santé humaine et même être à l’origine d’un incendie.

C’est pourquoi, l’entretien est, avant tout, une garantie de sécurité.

D’après le décret n° 2009-649 du 15 septembre 2009, tout système de chauffage fonctionnant au fioul, gaz, bois, charbon ou multi combustible dont la puissance se situe entre 4 et 400 kilowatts doit être maintenu par un professionnel tous les ans. Cette obligation légale concerne aussi bien les logements individuels que les bâtiments collectifs.

Lire la suite...

Cet entretien, prévu par la loi, vise à limiter les risques d'intoxication pouvant avoir des conséquences graves en cas de mauvaise maintenance de l’équipement. Il est important aussi pour :

  • réduire le risque de pannes et permettre un meilleur fonctionnement de la machine,
  • détecter d’éventuels dysfonctionnements,
  • optimiser la consommation de gaz de la chaudière et de cette manière faire baisser votre facture de gaz à la fin de l’année.

En l'absence de maintenance régulière, le bailleur peut retenir le montant de l'entretien sur le dépôt de garantie. Notez également qu’en cas de sinistre, votre assurance a le droit de refuser une prise en charge si vous ne lui présentez pas l’attestation d’entretien de la chaudière gaz.

Lors de la visite d’entretien, le chauffagiste doit procéder à un contrôle strict des éléments suivants :

  • rendement de la chaudière,
  • émissions de polluants atmosphériques de votre équipement (taux de monoxyde de carbone - CO).

C’est un moment opportun pour réaliser un dimensionnement du générateur de chaleur par rapport à vos besoins de chauffage, si celui-ci n’a pas été initialement réalisé.

Quand effectuer l’entretien ?

Il n'y a pas de date fixée par la loi. Nous vous préconisons de vérifier l’état de votre équipement avant chaque saison froide. En effet, c’est en ce moment qu’on sollicite le plus le système de chauffage et il est judicieux de réviser votre chaudière gaz avant chaque saison de chauffe. Les pannes en période d’hiver sont toujours très désagréables, d'autant plus si le dépannage de la chaudière a pu être évité.

Entretien annuel, que contrôler ?

Avant tout, nous vous déconseillons d’effectuer la maintenance de votre chaudière à gaz seuls pour toutes les raisons qu’on vient de lister. 

Lors du point annuel, votre technicien va procéder à la vérification du circuit de chauffage central, de l’état des brûleurs, des réglages, de la vétusté de l’équipement et du ramonage de conduit de fumée. Ce rendez-vous de maintenance a pour objectif d’examiner aussi :

  • les raccordements air/fumées
  • l’étanchéité du dispositif d’évacuation des fumées
  • les joints
  • la température des fumées
  • les performances environnementales de votre appareil

En plus de ces points de contrôle standards, nous préconisons de demander l’inspection de la vase d'expansion de la chaudière gaz. Le vase d’expansion est un composant considéré comme une pièce d’usure car il est souvent exposé à des désagréments. Une panne à ce niveau remet en cause le fonctionnement de la chaudière gaz. La vase d’expansion ayant une longévité limitée, son remplacement peut être envisagé lors de l’entretien annuel pour éviter les accidents lors de la période de chauffe.

La pression hydraulique doit également faire objet de vérification lors de l'entretien annuel de votre chaudière gaz. La valeur optimale varie selon les différents modèles, mais généralement elle se situe entre 1 et 2 bars.

Enfin, nous vous conseillons de demander la vérification de la capacité de puisage de votre équipement. Si la température est trop basse et/ou le débit inférieur à 6,2 l/min, votre chauffagiste fera le nettoyage et le détartrage de l'échangeur à plaques (côté eau chaude sanitaire) et/ou de la cartouche filtre à eau.

À la fin de la visite d’entretien (au maximum 15 jours après), le chauffagiste vous fournit un certificat indiquant les différents points contrôlés et corrigés.

chaudiere gaz connecte

Combien coûte l’entretien d’une chaudière à gaz ?

Le coût de la maintenance dépend de la fréquence d’entretien que vous souhaitez et de la vétusté de votre équipement. Différents contrats peuvent vous être proposés. Les tarifs du marché sont en moyenne entre 100€ et 300€ mais ce n’est qu’une estimation. Pour plus d’information, n’hésitez pas à demander un devis à votre technicien chauffagiste. Il saura calculer précisément le prix de l’entretien de votre chaudière gaz.

Comment éviter les pannes ? Nos conseils de bonne utilisation

Bien que les dysfonctionnements d’un système de chauffage dépendent d’un ensemble de facteurs, vous pouvez optimiser son fonctionnement par quelques gestes simples et ainsi minimiser les pannes.

Utiliser un thermostat d'ambiance vous permet d’atteindre cet objectif ; et bien plus. Il va gérer automatiquement la chaudière et appliquer un mode de chauffe toujours adapté à vos besoins, aux conditions environnementales et à sa capacité. Ainsi, l’appareil ne sera jamais sur sollicité ou l’envers. Une surpression permanente ou prolongée peut engendrer une usure prématurée, ce qui sera évité par le mode de fonctionnement optimal. 

Lire la suite...

En plus de son effet bénéfique pour l’appareil, le thermostat d’ambiance permet de piloter à distance sa chaudière et l’eau chaude et de rationaliser votre consommation sans pour autant sacrifier votre confort. C’est un investissement au profit de vos économies d’énergie et de votre bien-être.

Baissez votre température de confort d’un degré est un détail sur lequel vous pouvez aussi jouer. En termes de perception, cela ne changera pas énormément votre quotidien, mais cette manipulation fera baisser votre consommation de gaz de 7 %.

Enfin, prévoyez un contrat d’entretien dès la mise en service de votre chaudière pour avoir l’esprit tranquille et profiter d’un système de chauffage toujours au point. Une chaudière bien entretenue vous fera économiser de l'argent et garantira votre confort.

Logo de la société De Dietrich Patientez s'il vous plaît...