Conseils - Financer son installation
home  Accueil  >  Conseils  >  Financer son installation  >  Crédit d'impôt

Crédit d'impôt

Dispositif en vigueur : crédit d'impôt 2016

Conformément à ce qui avait été annoncé en fin d'année dernière, la loi de finances a été votée le 29 décembre 2014 et entérine les modalités du Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (le CITE) :

  • Taux unique du CITE de 30% du montant des matériaux, équipements, appareils et dépenses de diagnostic de performance énergétique 
  • Concerne les travaux réalisés jusqu'au 31 décembre 2016
  • dans la limite de 8000 € pour une personne seule et de 16000 € pour un couple.
  • Les bénéficiaires en sont les propriétaires ou locataires pour leur résidence principale pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments anciens.
  • Depuis le 1er janvier 2015, tous les travaux devront être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

Ce crédit d'impôt s'applique à l'acquisition de :

  • chaudières à haute performance énergétique,
  • matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants ou de portes d'entrée donnant sur l'extérieur
  • matériaux d'isolation thermique des parois opaques, dans la limite d'un plafond de dépenses par mètre carré, fixé par arrêté conjoint des ministres chargés de l'énergie, du logement et du budget, ainsi que l'acquisition de matériaux de calorifugeage de tout ou partie d'une installation de production ou de distribution de chaleur ou d'eau chaude sanitaire ;
  • appareils de régulation de chauffage ;
  • équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable, à l'exception des équipements de production d'électricité utilisant l'énergie radiative du soleil, ou des pompes à chaleur, autres que air/ air, dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d'eau chaude sanitaire, ainsi qu'au coût de la pose de l'échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques, dans la limite d'un plafond de dépenses par mètre carré pour les équipements de production d'énergie utilisant l'énergie solaire thermique.

Pour plus de détails, veillez consulter l'article 200 quater modifié par la loi du 29 décembre 2015

TVA réduite à 5,5%

Le taux réduit de TVA est de 5,5% pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique des logements dans les immeubles privés de plus de 2 ans éligibles au Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique - CITE (sous réserve du respect des caractéristiques techniques et des critères de performances minimales qui déterminent son éligibilité). 

Les chaudières répondant aux exigences du CITE bénéficient du taux de TVA réduit à 5,5% applicable aussi bien aux équipements individuels que collectifs.

Pour les autres travaux, autres que ceux listés ci-dessus, le taux réduit de TVA est de 10 ou 20%.